Science de l'inexpliqué Index du Forum

Science de l'inexpliqué
OVNI, Extra terrestre, Fantôme, médiumnité, prémonition, rêves, coma, NDE, environnement changement climatique, Univers, paranormal

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Protégeons notre planète et nos animaux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Science de l'inexpliqué Index du Forum -> NOTRE ENVIRONNEMENT -> Les espèces en voie de disparition
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christiane
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 429
Loisirs: Montagne-Ufologie-Lecture-Sciences
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
兔 Lapin
Point(s): 2 234
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Ven 2 Juil - 20:38 (2010)    Sujet du message: Protégeons notre planète et nos animaux Répondre en citant

A travers le monde, on compte de plus en plus d'espèces en voie de disparition. Tous les animaux peuvent être touchés, qu'ils fassent partie de la famille des mammifères, des poissons ou des oiseaux.
 
Les causes sont nombreuses. Elles peuvent être naturelles, comme la sécheresse, la fonte des glaces, les incendies ou le manque de nourriture. Mais c'est surtout à cause des hommes que ces animaux disparaissent. Les mers et les forêts sont saccagées, polluées. Les animaux sont chassés pour leurs viandes, leurs peaux, leurs dents, leurs écailles, leurs plumes ou leur graisse, pour fabriquer des vêtements, des bijoux ou encore des produits de cosmétique.
 
Pandas géants, manchots empereurs, ours polaires, koalas, tigres de Sumatra vont disparaître dans les siècles prochains si l'on ne fait rien. Voici une sélection d'animaux qu'il est urgent de protéger !


Le bélouga




Nom scientifique : Delphinapterus leucas
Taille  : de 3 à 4,5 m
Poids : de 400 à 1030 kg
Alimentation : Poissons, krill ou autres crustacés, invertébrés (calmars, vers marins ou poulpes). 

Ils ont besoin de manger 12 kg de nourriture par jour
Espérance de vie : 30 ans
Répartition géographique : dans l'océan Arctique surtout près des côtes des Etats-Unis, du Canada, de l'Alaska, du Groenland, de la Norvège et de la Russie.

 
Le bélouga, appelé également baleine blanche est un grand cétacé blanc de l'océan Arctique. Le nom bélouga vient du mot russe "beloye" qui signifie blanc. Le bélouga est capable d'émettre un large éventail de sons passant par les sifflements, les claquements, les tintements et autres couics.  Son principal prédateurs naturel est l'ours blanc et l'orque. Lorsque le bélouga est piégé par les glaces, les ours les assomment d'un coup de patte et les hissent sur la banquise pour les achever.

Menaces

Le bélouga est une espèce vulnérable. Il en reste 60.000 à 80.000. Les plus grandes menaces sont la pollution de la mer par les produits toxiques et la chasse acharnée à des fins commerciales.

Le bonobo



Nom scientifique :  Pan paniscus
Taille : de 70 à 100 cm
Poids : mâle 45 kg, femelle 30 kg
Alimentation : plantes, graines, écorces, fruits, jeunes pousses et invertébrés
Espérance de vie : environ 40 ans
Répartition géographique : le long du fleuve Congo en République Démocratique du Congo

 
Aussi appelé le chimpanzé pigmée, le bonobo se distingue de son cousin le chimpanzé commun par : un crâne plus petit et plus arrondi, un corps plus fin et des membres plus longs. Il a aussi une touffe de poils aplatie au sommet du crâne. Les bébés bonobos sont aussi différents des autres bébés chimpanzés : ils naissent avec la face noire tandis que celle des autres chimpanzés est claire.
Les bonobos restent la plupart du temps dans les arbres, au sommet ou dans le sous-bois. C'est dans les arbres que, chaque soir, ils fabriquent un nid pour y passer la nuit.
Très sociaux et intelligents, les bonobos vivent en groupe de 50 à 100 individus. Ils utilisent toute une série de « grimaces » et de gestes pour communiquer entre eux. Si un bonobo montre les dents, c'est qu'il se sent menacé par un de ses compagnons.
 
Menaces
Il ne resterait qu'entre 10.000 et 20.000 individus. Les bonobos sont très menacés : leur nombre aurait diminué de moitié durant les 20 dernières années. Les braconniers les chassent illégalement pour les vendre comme viande de brousse, comme animaux de compagnie, ou pour leurs soi-disant vertus médicinales (on les utilise notamment dans la médecine traditionnelle). Ils sont aussi victimes des guerres. Mais la plus grande menace reste la destruction de la forêt tropicale pour l'exploitation agricole (cultures, élevage...) Si la déforestation continue à la même vitesse, on pense que le bonobo aura totalement disparu d'ici 50 à 70 ans


La chauve-souris







 
Nom scientifique: chiroptera
Taille : de 3 cm à 2 m
Poids : à partir de 2 g
Alimentation : insectes, fruits, nectar, petits animaux

Espérance de vie : de 4 à 16 ans 
Répartition géographique : On trouve des chauves-souris dans le monde entier, exception faite de la zone arctique et de certaines îles océaniques éloignées.


Les chauves-souris peuvent voler, pourtant ce ne sont pas des oiseaux. Malgré leur nom, ce ne sont pas des souris non plus. Alors, que sont-elles ? Les chauves-souris sont des mammifères, les seuls mammifères à pouvoir voler.

La plus petite chauve-souris vient de Thailande et porte le nom étrange de craséonycte de l'Ancien Monde ou de chauve-souris à nez de porc. Elle pèse 2 g, mesure 3 cm et ses ailes déployées (son envergure) font 15 cm. La plus grande est la roussette ou renard volant dont l'envergure est de 2 mètres. En Amérique du Sud et en Amérique Centrale trois espèces se nourrissent de sang.
 
Caractéristiques
La chauve-souris repère ses proies sans problème dans le noir. Comment fait-elle ? Lorsqu'elle vole, la chauve-souris pousse des cris. L'homme ne peut pas les entendre, ce sont des ultrasons. Ces sons vont frapper tout ce qui se trouvent sur leur chemin : arbre, insecte… et être renvoyés vers la chauve-souris. La chauve-souris va analyser le son et reconnaître si elle est en train de foncer sur un arbre ou si son repas est devant elle. Ce système s'appelle l'écholocation. Il est aussi utilisé par les dauphins.

Menaces
Les chauves-souris trouvent moins de nourriture qu'avant car l'homme utilise beaucoup d'insecticides qui sont aussi toxiques pour les chauves-souris. Trouver un abri est aussi devenu difficile. Les arbres creux sont abattus, les maisons vides sont démolies… Les chauves-souris sont parfois réveillées pendant leur hibernation par les hommes qui entrent dans les grottes par exemple. Ce réveil consomme beaucoup d'énergie et réduisent leurs chances de passer l'hiver.


Le gorille des montagnes





Nom scientifique : Gorilla gorilla beringei
Taille : 1,8 m pour le mâle et 1,5 m pour la femelle
Poids : mâle jusqu'à 250 kg et femelle 90 kg
Alimentation : fruits, feuilles, écorces, pousses de bambou, céleri, insectes
Espérance de vie : 30 ans  et jusqu'à 50 ans en captivité
Répartition géographique : Ils vivent dans la région des Grands Lacs africains, c'est-à-dire dans l'est de la République démocratique du Congo, en Ouganda et au Rwanda. Ils sont regroupés dans les parcs de la Rwindi des Virunga

 
Le gorille des montagnes est une espèce de gorilles extrêmement rare. C'est le plus grand des primates.

Menaces
Il ne reste qu'environ 674 gorilles de montagne. Le braconnage et la déforestation sont les principales causes de sa disparition progressive. Les braconniers adorent le gorille pour sa viande, son crâne et ses mains, qui sont censées porter chance et se vendent à prix d'or.
Les populations des régions où vivent les gorilles abattent les arbres pour construire des habitations, faire du feu ou tout simplement pour vendre le bois. Le gorille se retrouve alors privé d'habitat et en proie aux maladies telle que la pneumonie ou la grippe, qui sont mortelles pour lui.


L'ours Polaire


L'ours polaire


Nom scientifique : Ursus maritimus
Taille : jusqu'à 3,50 m
Poids : jusqu'à 600 kg
Espérance de vie : 35 ans
Alimentation : son plat préféré est le phoque

Répartition géographique : au Pôle nord, au bord de l'océan Arctique

Parmi les huit espèces d'ours vivant à l'heure actuelle, c'est l'ours polaire le plus grand, le plus lourd et le plus puissant. C'est aussi lui qui vit le plus au nord, et qui supporte les températures les plus basses.
L'ours polaire (ou ours blanc) possède une excellente protection contre le froid : son épais pelage ne laisse pas passer l'eau, et l'épaisse couche de graisse qui se trouve sous la peau lui permet de résister à des froideurs extrêmes. C'est également grâce à cette importante couche de graisse que les ours polaires peuvent passer de longues périodes sans manger. C'est ainsi que lorsqu'ils se cachent dans leur tanière pour échapper aux froids les plus intenses de l'hiver, ils peuvent rester des mois sans manger.
 
Menaces
L'ours polaire est en effet menacé par le réchauffement du climat de la Terre. Nous produisons de plus en plus de gaz qui réchauffent l'atmosphère terrestre (gaz provenant notamment de la combustion du mazout pour le chauffage de nos maisons, ou de l'échappement de nos voitures) : le climat se modifie donc, ce qui a notamment pour effet de faire fondre les glaces des pôles. La pollution joue également des mauvais tours aux ours polaires. Les matières toxiques que nous répandons dans la mer sont consommées par les petits organismes marins : ceux-ci sont à leur tour consommés par les poissons, qui sont eux attrapés par les phoques, ces derniers étant la proie des ours. C'est ainsi que les ours emmagasinent les poisons qui se sont accumulés dans l'organisme des différents animaux qui composent ce que l'on appelle la pyramide alimentaire.



Le panda géant


 



Nom scientifique : Ailuropoda melanoleuca
Taille : 1,50 m
Poids : 160 kg
Alimentation : feuilles, fruits, pousses de bambou, jusqu'à 30 kg/jour ; petits rongeurs
Espérance de vie : 20 ans
Répartition géographique : Il ne vit que dans le centre de la Chine, des régions montagneuses recouvertes de forêts d'altitude, comme le Sichuan et le Tibet, entre 1800 et 3400 mètres.


Le panda géant a six doigts ! Ses cinq doigts "normaux" sont alignés les uns à côté des autres, et le sixième, qui est en fait un os du poignet très allongé, occupe la même place que notre pouce. Sans ce sixième doigt, ce serait très difficile pour lui de cueillir les tiges de bambou.
 
Menaces
Environ 1.600 pandas vivent encore en pleine nature. Leur habitat se réduit sans cesse, car de plus en plus d'hommes abattent les forêts pour avoir du bois et pour y faire de l'agriculture, et il reste donc de moins en moins de bambous. De plus, les pandas géants sont parfois tués pour leur magnifique pelage ou bien meurent dans des pièges qui ont été placés pour attraper d'autres animaux.

Le bambou lui-même représente un problème pour la survie des pandas géants. Une fois que le bambou fleurit - tous les 10 à 100 ans - il meurt, et il faut bien compter dix ans avant que de nouvelles pousses aient une taille suffisante pour servir de nourriture. Parfois, des forêts entières de bambous disparaissent ainsi et le panda n'a plus de quoi se nourrir.


Le tigre de Sumatra

 


Nom scientifique : Panthera tigris sumatrae
Taille : 2,7 à 3,8 mètres pour le mâle dont 1 mètre pour la queue, la femelle est un peu plus petite
Poids : de 150 à 210 kg
Alimentation : le tigre a besoin d'au moins 10 kg de viande par jour. Mais il est capable d'avaler jusqu'à 50 kg de viande en un seul repas. Il se nourrit principalement de porc-épics, de cerfs, de sangliers, de poissons, d'antilopes, d'oiseaux, de buffles,…
Espérance de vie : 15 à 18 ans
Répartition géographique : il vit en Indonésie. L'île de Sumatra est la dernière île d'Indonésie où vivent des tigres.

 
Menaces
Il reste moins de 500 tigres à Sumatra. Entre 1998 et 2002, 253 tigres ont été tués, soit 50 tigres par an. Si ça continue comme ça, dans 10 ans, le tigre de Sumatra aura disparu.

Les forêts dans lesquelles vivent les tigres disparaissent sous les scies des bûcherons. La plupart de ces abattages sont illégaux. Ils creusent des « routes » dans les forêts qui permettent aux braconniers de passer. 78% des tigres morts sont tués par des braconniers.

La peau, les griffes et les dents sont vendus comme trophées, souvenirs ou amulettes sur les marchés de Sumatra. Les restes partent dans les autres pays asiatiques pour servir dans la médecine traditionnelle.


Le jaguar



 


Nom scientifique : Panthera onca
Taille : 65 à 75 cm de haut et 120 cm et 120 à 180 cm de long
Poids : 70 à 140 kg
Alimentation : mammifères, oiseaux, poissons, petits alligators
Espérance de vie : 11 ans dans la nature et max. 22 ans en captivité.
Répartition géographique : il vit dans les forêts tropicales d'Amérique centrale et du Sud.
 
 
Le jaguar est un félin. Il fait partie de la famille du lion, du tigre, de la panthère. C'est le 3e plus grand félin du monde (après le tigre et le lion) et le plus grand du continent américain. Il ressemble au léopard, mais il est plus massif et sa tête est plus large. Les taches sur son pelage (aussi appelées rosettes) sont aussi différentes. Champion de natation, il vit près des rivières et des marais. C'est également un bon grimpeur. Il chasse un peu partout : sur la terre ferme, dans l'eau ou se met à l'affût dans un arbre.
 
Menaces
On ne sait pas précisément combien il reste de jaguars. Tout ce qu'on sait c'est qu'ils sont devenus rares. La plus grande menace qui pèse sur eux est la destruction de leur habitat. Les hommes coupent les forêts pour avoir des terres à cultiver. Les jaguars sont aussi chassés. Dans presque tous les pays où vivent les jaguars, ils sont protégés par la loi. Mais malheureusement, cela n'arrête pas toujours les chasseurs



Le loup


 



Nom scientifique : Canis lupus
Taille : de 50 à 80 cm
Poids : de 18 à 38 kg
Alimentation : carnivore. Au menu : souris, lapins, castors, mais aussi cerfs, chevreuils, rennes et élans. Ils peuvent engloutir plus de 10 kg de viande en une seule journée mais aussi, rester à la diète pendant plusieurs jours.
Espérance de vie : jusqu'à 10 ans en liberté
Répartition géographique : Russie, Canada, Etats-Unis, Europe de l'Est (Roumanie, Pologne…) et de l'Ouest (Espagne, France, Finlande…)

 
Les loups sont des animaux très sociaux, qui vivent en meute de 8 à 20 individus. Il existe une hiérarchie bien établie entre les loups d'une meute : un seul animal est le chef et tous les autres animaux doivent lui obéir !

Menaces
Pendant des siècles, les loups ont été capturés, tués ou empoisonnés car l'homme a toujours eu peur que les loups ne les attaquent et tuent leur bétail. Le loup est une espèce protégée dans l'Union européenne. Pourtant l'homme continue à tuer ces animaux, souvent par peur : on accuse l'animal de s'attaquer au bétail. Dans d'autres pays, la chasse est toujours autorisée comme en Norvège. Une autre menace qui pèse sur le loup est la réduction de son territoire. Les grands espaces sont réduits et les populations de loups se retrouvent divisées en petits groupes.



Le phoque moine de Méditerranée


 


Nom scientifique : monachus monachus
Taille : de 2 à 3 m
Poids : de 200 à 300 kg
Alimentation : le phoque moine est principalement carnivore, ou plutôt piscivore. Poissons, crustacés, sèches, poulpes, langoustes et homards sont au menu de ses repas. Il peut même se nourrir d'algues. Chaque jour, un phoque adulte mange 15 kg de poissons ce qui représente 5% de son poids.
Répartition géographique : Bassin méditerranéen, côte Atlantique Nord-Ouest de l'Afrique (du Maroc à la Mauritanie), à Madère et sur quelques petites îles de la mer Adriatique et Egée.

 
Menaces

Le nombre de phoques moine de Méditerranée a diminué ces dernières années. Ils sont devenus très rares. Ils font partie des 6 espèces de mammifères marins les plus menacés au monde. Il n'en reste environ que 500. Le phoque moine souffre de la dégradation et de la perte de son habitat. La construction des hôtels et des habitations ainsi que le tourisme diminuent le nombre d'endroits où les phoques peuvent s'abriter. La pollution de la mer joue également un rôle : elle rend les phoques malades et ils deviennent plus faibles. À cause de la pêche excessive, les animaux trouvent moins de nourriture. Comme si cela ne suffisait pas, des phoques sont faits prisonnier, par accident, dans les filets des pêcheurs et ils s'y noient. Parfois, les pêcheurs tuent les phoques car ils les accusent de manger trop de poissons.



Le rhinocéros blanc



 


Nom scientifique : Ceratotherium simum
Taille : 1,5 à 2 m au garrot
Poids :jusqu'à 3000 kg
Alimentation : le rhinocéros blanc est herbivore. Il mange des herbes et des petits arbustes.
Espérance de vie : 40 à 50 ans
Répartition géographique : Nord-Est de la République Démocratique du Congo, Parc National de la Garamba. Afrique du Sud (94% des effectifs). Kenya, Namibie, Zimbabwe

 
Les rhinocéros comptent parmi les plus vieux mammifères de la planète, sur laquelle leurs ancêtres directs se promenaient déjà il y a 60 millions d'années. Assez proches des chevaux, ce sont, comme eux, des ongulés. On compte en tout 5 espèces différentes de rhinos : les rhinocéros de Java, d'Inde et de Sumatra qui vivent en Asie, et les rhinocéros blanc et noir qui vivent en Afrique. Le rhinocéros blanc est la plus grande des 5 espèces. Il en existe deux "races" : celle du sud (6000 rhinos, en Afrique du Sud, au Botswana) et celle du nord (à peine une trentaine, au Congo).

Les rhinocéros sont toujours entourés de petits oiseaux : les pique-boeufs. Ces oiseaux se nourrissent des tiques (de petits invertébrés qui sucent le sang) qui se sont enfoncées dans la peau des rhinos. Ceux-ci sont donc débarrassés de leurs parasites et très contents de l'aide des pique-boeufs.

Menaces

Avant, c'étaient surtout les colons qui chassaient les rhincéros en Afrique ou en Asie- pour le plaisir. Mais comme leur corne vaut très cher, le braconnage est devenu une grosse affaire d'argent : de nombreux rhinocéros sont tués et leur corne coupée pour servir comme remède, notamment contre la fièvre, dans la médecine traditionnelle asiatique. La corne de rhinocéros est également très recherchée par certains pays arabes, comme le Yémen, où elle est considérée comme un symbole de statut social : elle est alors sculptée comme manche de poignard.


La tortue grecque



 

Nom scientifique : Testudo graeca
Taille : les adultes mesurent jusqu'à 25 cm
Poids : les plus grosses tortues grecques peuvent atteindre jusqu'à 4 kg
Longévité : comme beaucoup de tortues, la tortue grecque peut vivre longtemps : on parle d'une tortue ayant vécu 102 ans en captivité !
Alimentation : la tortue grecque ne mange que des plantes
Répartition géographique : la tortue grecque ne vit qu'en Afrique du Nord et dans le sud de l'Espagne.

 
On peut reconnaître la tortue grecque de la tortue d'Herman (une autre espèce qui lui ressemble fort) grâce au fait qu'elle possède un éperon à l'arrière de chacune des cuisses postérieures.
 
Les tortues sont des animaux qui aiment la chaleur, et la tortue grecque ne fait pas exception. Elle se sent vraiment bien lorsque la température se situe entre 25 et 30° C. Mais cela ne veut pas dire qu'elle peut rester en plein soleil : elle est souvent active en début et en fin de journée, se cachant à l'ombre durant les heures les plus chaudes. Et lorsqu'il fait vraiment trop chaud, comme cela est le cas en été dans les pays d'Afrique du Nord, elle se cache sous la terre ou sous des pierres pour « estiver » (s'endormir profondément) pendant des semaines d'affilée.
 
Menaces 
De nombreuses menaces mettent en danger la survie de la tortue grecque. Les incendies de forêt peuvent causer de véritables ravages. Les méthodes modernes d'agriculture ne facilitent pas la vie aux tortues, et le développement des routes et de la circulation multiplie le nombre d'individus écrasés par les véhicules. Le ramassage de tortues dans la nature pour alimenter le commerce est une des menaces les plus directes : dans les années 1960 et 1970, jusqu'à un million de ces animaux étaient capturés chaque année dans les pays d'Afrique du Nord ! Aujourd'hui, ce commerce est interdit dans les pays de l'Union européenne, mais il n'a pas disparu dans les pays d'Afrique du Nord : des dizaines de milliers de tortues grecques sont encore vendues aux touristes chaque année, ce qui met gravement en danger ces animaux dans les zones les plus fréquentées par les vacanciers.



L'hippopotame nain


 

Nom scientifique : Hexaprotodon (Choeropsis) liberiensis
Taille: 1,70 à 1,95 m de long et 75 cm de haut
Poids : 180 à 270 kg
Alimentation : herbes, feuilles, racines, fruits.
Espérance de vie : 35 ans et 42 ans en captivité
Distribution géographique : Forêts proches des côtes de l'Afrique occidentale. Fleuve Bafing en Guinée jusqu'au fleuve Bandama en Côte-d'Ivoire, à travers la Sierra Leone et le Liberia.

 
Tout comme son cousin, l'hippopotame nain se sent aussi bien sur terre que dans l'eau mais préfère la terre ferme. C'est un excellent nageur mais il est moins adapté à la vie aquatique que l'hippopotame commun : ses yeux et ses oreilles sont plus bas sur la tête. Il est obligé de lever la tête pour respirer et pour voir lorsqu'il se trouve dans l'eau. En cas de danger, l'hippopotame nain ira se protéger dans la forêt plutôt que dans l'eau.
L'hippopotame nain ne vit pas en groupe comme son cousin. Il est plutôt solitaire mais on peut parfois les voir par deux en couple ou une mère et son petit.

Menaces
Comme beaucoup d'animaux, l'hippopotame nain est menacé par l'homme qui le chasse pour sa viande. En plus son habitat ne fait que diminuer. En Guinée par exemple, les hommes coupent la forêt pour obtenir du bois et des terres à cultiver. Au Libéria, les mines de fer et de diamant provoquent l'ensablement des rivières et les plantes disparaissent. Dans le Delta du Niger, la pollution par le pétrole est le problème le plus important. Au Libéria et en Sierra Léone, pays instables, la protection et la gestion de la nature ne sont pas des priorités


Vu sur:
http://www.tv5.org/
______________________
La difficulté n'est pas de comprendre les mystères qui nous entourent mais d'échapper aux idées reçues. Aucun problème ne peut être résolu, sans changer le niveau de conscience qu'il a engendré...
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Juil - 20:38 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Science de l'inexpliqué Index du Forum -> NOTRE ENVIRONNEMENT -> Les espèces en voie de disparition Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com