Science de l'inexpliqué Index du Forum

Science de l'inexpliqué
OVNI, Extra terrestre, Fantôme, médiumnité, prémonition, rêves, coma, NDE, environnement changement climatique, Univers, paranormal

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Voyages au-dela de la lumière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Science de l'inexpliqué Index du Forum -> Le Domaine du Paranormal -> Comas - La vie après la vie...!!!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christiane
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 429
Loisirs: Montagne-Ufologie-Lecture-Sciences
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
兔 Lapin
Point(s): 2 234
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 19:56 (2010)    Sujet du message: Voyages au-dela de la lumière Répondre en citant

Sans conteste, l’un des expérienceurs les plus remarquables qu’il m’ait été donné de rencontrer est mon ami : Mellen Thomas Benedict, qui vit actuellement en Californie où il développe avec beaucoup de succès des technologies basées sur la lumière à effet cicatrisant, dont la connaissance lui provient, en partie, d’informations qui lui ont été donné lors de sa NDE. 

 
Dans la NDE de Mellen, alors qu’il était dans la lumière, il se surprit à se demander qu’elle était la réelle nature de cette lumière et à s’y trouver baigner entièrement en elle. A tel point qu’il nous dit lui-même : 

 
« C’était la plus belle des choses qu’il m’ait été donné de voir... (sa voix tremble), je suis juste entré dans la lumière et... (sa voix hésite) je fus littéralement subjugué... (il est bouleversé en parlant) c’était comme si vous receviez tout l’amour dont vous aviez toujours rêvé. C’est le genre d’amour qui soulage, cicatrise tout, vous régénère. Et plus j’allais avant, et plus je ne pouvais que dire : « je veux savoir, je veux réellement savoir ce qui se passe » et je fus happé par la lumière et à ma grande surprise, à travers elle, poom ! 

 
A ce moment là, il me sembla avoir brusquement été propulsé quelque part. Je ne sais pas si j’étais en train de me déplacer quelque part dans l’espace, mais soudain je fus en mesure de voir le monde flotter au loin, ainsi que le système solaire, puis les galaxies et ... (il continua son récit). 

 
En fin de compte, je garde le sentiment d’avoir traversé toutes les choses qui ait existé. J’étais en train de voir tout cela... Les galaxies devenaient de petites étoiles, et les super amas de galaxies, et les mondes sur les mondes, et des royaumes d’énergie ... 
C’était tout simplement une vision extraordinaire dans laquelle je me trouvais et c’était comme si je pointais un zoom quelque part mais je pense réellement que c’était uniquement une expansion de ma conscience qui s’effectuait à très grande vitesse. Puis une autre lumière m’apparut directement à la fois très rapidement et avec force de précision, et lorsque cette lumière m’atteignit, c’était comme... (il marque une pause) si je me dissolvais en elle ou quelque chose d’analogue. 

 
C’est à ce moment précis que je compris que je venais de passer le Big Bang. C’était la toute première lumière qui fut et je venais de passer à travers elle. 
Voilà ce qui arriva, je traversais cette sorte de membrane et arrivais dans ce que je suppose que les anciens appelaient le Vide. J’étais soudain dans ce vide et j’avais soudain conscience de tout ce qui avait pu être créé. C’était un peu comme si voyais au travers du regard de Dieu lui-même, j’étais devenu le Seigneur. Brusquement, je n’étais plus moi-même, la seule chose que je pouvais dire c’est que je voyais au travers du regard de Dieu, et soudain je comprenais le pourquoi de l’existence de chaque atome, j’étais en mesure de voir absolument toute chose, et je suis resté dans cet espace, je ne pourrais dire combien de temps, et je sus que quelque chose de vraiment profond venait de se produire là " (...) 

 
Mellen n’est pas l’unique personne à avoir rapporté le fait d’être retourné à la Source, et d’avoir éprouvé le sentiment de ne faire qu’un avec Dieu durant une NDE ultime. 
Un autre témoin est une femme vivant en Floride du nom de Virginia Rivers. Sa NDE aussi l’a propulsée dans un voyage ressemblant à celui de Mellen, comme vous le verrez lorsque que vous lirez la description de son NDE ultime. Mais là, son récit reprend où la NDE de Mellen s’arrête et nous éclaire au sujet des allusions de Mellen lorsqu’il nous dit : 
« Et je sus que quelque chose de vraiment profond venait de se produire là ». 
L’histoire de Virginia débute lorsqu’elle se retrouve émergeant à l’extérieur d’un vide noir : 

 
« Immédiatement la noirceur du lieu éclata en une myriade d’étoiles et j’eus l’impression de me trouver au centre même de l’univers avec une vue panoramique complète dans toutes les directions. L’instant d’après je commençais à ressentir comme une poussée qui me lançait de l’avant. Les étoiles semblaient voler derrière moi avec une telle rapidité qu’elles semblaient former comme un tunnel tout autour de moi. J’ai alors commencé à percevoir une certaine conscience, une connaissance. Et plus je me propulsais de l’avant et plus je recevais cette connaissance. Mon esprit ressemblait à une éponge, en train de se gorger et accroissant sa taille à chaque nouvel ajout. Cette connaissance m’était transmise par de simples mots et par blocs entiers d’idées. Il me semblait être en mesure de comprendre toute chose comme si je me trempais dans cette connaissance où y étais absorbée. Je pouvais sentir mon esprit en train de se développer et de se nourrir, et chaque nouvelle bribe d’information, je ne saurai dire pourquoi, semblait m’appartenir. C’est un peu comme si j’avais déjà été en possession de cette connaissance auparavant mais l’avais oublié ou l’avais perdue un peu comme si cette connaissance m’attendait là, prête à être cueillie sur mon passage. 

 

 
Mon esprit continuait à s’accroître avec la connaissance, à se développer et à s’abreuver davantage comme si chaque nouvelle seconde passée ici m’apportait encore plus à apprendre, plus de réponses à mes questions, plus de sens et de définitions, plus de philosophies et de raisons, d’histoires et de mystères et tant d’autres choses encore, et tout cela se déversant à flots dans mon esprit. Je me rappelle avoir pensé : 
« J’ai su tout cela, je sais que j’ai su, mais où tout cela est-il passé ? ». 

 
Je baignais dans une paix totale. Je me sentais capable de rester en ce lieu pour l’éternité avec cette pulsation d’amour et de beauté qui ne cessait de battre dans toute mon âme. Cet amour qui s’écoulait en moi venait de tous les coins de l’univers. J’étais toujours en train de me propulser de l’avant à très grande vitesse. Pourtant j’étais en mesure d’observer tout ce que je dépassais comme si je me tenais tranquille pour les observer. Un tout petit point de lumière, gros comme une tête d’épingle, apparût alors au loin droit devant moi à l’autre extrémité de mon tunnel kaléidoscopique. La lumière s’élargissait de plus en plus, au fur et à mesure que je m’élevais vers elle et m’en rapprochais et ce jusqu’à ce que finalement je parvienne à ma destination. Tout de suite j’ai été prise d’une conscience absolue et totale. Il n’y avait aucune question que je fus alors en mesure de poser et pour laquelle je n’avais pas déjà la réponse. J’examinais alors la présence que je savais être là et je su que c’était Dieu, c’était si simple, pourquoi donc est-ce que je ne savais pas cela ? Je ne pouvais pas réellement voir Dieu comme je peux vous voir, pourtant je savais que c’était Lui. Une lumière, une beauté se dégageait de l’intérieur de son être, et ce infiniment et dans toutes les directions afin de toucher chaque atome constitutif des êtres. 

 
L’harmonie de la coloration, de toute conception et de toute mélodie commençaient ici avec cette lumière. C’était Dieu, son amour, sa lumière, son essence même, la force de la création qui émanaient des fins de toute l’éternité... et qui vous atteint de l’extérieur comme une balise pulsante d’amour pour vous guider jusqu’à la « Maison ». La qualité de ses mots, de sa pensée, de sa voix dans ma tête était absolument sublime, enchanteresse, irrésistible et sans appel, douce et agréable, chargée de plus d’amour qu’il n’est possible d’en décrire. 

 
Se trouver face à cette présence donnait plus d’inspiration, était plus attrayant que n’importe quel autre amour ou n’importe quelle autre harmonie jamais découvertes en cette réalité. 
Aucune expérience, aucune approche n’a jamais été pour moi aussi complète ». 

 
Pour conclure, je vous présenterais un troisième expérimentateur du nom de Beverly Brodsky qui habite maintenant la Californie. Beverly aussi, s’est retrouvée être en présence de Dieu lors de son NDE ultime, et tout comme Mellen et Virginia, s’est retrouvée être la destinataire de flux incessants d’un savoir transcendantal et d’un amour absolu. Ce qui suit est un extrait de son récit résumant la phase culminante de son expérience : 

 
« Je me rappelle alors avoir voyagé vers le haut sur une très longue distance en direction de la lumière. Je crois que j’allais très vite mais ce royaume que je parcourais semblait, dans sa globalité, situé en dehors du temps. Finalement je parvenais à ma destination, mais je n’étais pas seule. Là, juste devant moi se trouvait ce que j’appellerais la présence vivante de la lumière, et de l’intérieur même de cette lumière je pouvais ressentir comme une intelligence qui se répandait partout, une grande sagesse aussi, de la compassion, de l’amour et la Vérité. 

 
Je ne pouvais déterminer aucune forme physique, aucun sexe en provenance de cet être parfait. 
Cette lumière que par la suite j’appellerais : Lui (si l’on tient à garder notre syntaxe habituelle) contenait toute chose, un peu comme la lumière blanche renferme en elle toutes les couleurs de l’arc en ciel lorsqu’elle se diffracte dans un prisme. C’est alors que très profondément en moi, je ressentie une identification : c’était moi, moi personnellement qui me trouvais en face de Dieu. Après un certain temps, je me suis soudain sentie remplie de toute la sagesse de l’être de lumière. Je recevais plus que les simples réponses à mes questions.  

 
C’est toute une connaissance qui se déployait en moi, comme si d’un coup d’un seul, toute une infinité de fleurs venaient à éclore en un même instant sous mes yeux . J’étais absolument comblée par le savoir de Dieu, et par le caractère si précieux que constituait son être. Je ne faisais plus qu’Un avec Lui , mais mes découvertes ne faisaient que commencer. A présent je réalisais un extraordinaire périple au travers de l’univers. Instantanément, nous voyagions au centre même des étoiles en train de naître , au travers d’explosions de supernova, et parcourions nombreux autres événements célestes, splendides pour lesquels je ne possède pas de nom. L’impression qu’il me reste à présent de ce voyage est que l’univers semble être tissé à partir d’une seule et même étoffe. 

 
L’espace et le temps ne sont que des illusions que nous avons. Là-haut, tout est présent simultanément. J’étais la passagère d’une sorte de machine à voyager dans l’espace divin, grâce à laquelle le Seigneur m’a montré la plénitude et la beauté de toute sa création. 
La dernière chose qu’il m’ait été permis de voir avant que toutes ces visions extérieures ne prennent fin fut un feu magnifique au cœur même d’une étoile splendide. Peut-être était ce le symbole de la révélation que je recevais maintenant. Tout s’efface, excepté un vide richement plein dans lequel tout ceci et moi-même sommes inclus et formons un tout. 

 
C’est là que j’ai vécu mon expérience : ma communion avec l’être de lumière, en une ineffable magnificence. Maintenant je peux dire que je n’ai pas uniquement reçu la Connaissance, mais j’ai également reçu l’Amour. C’était comme si la lumière s’était déversée en moi, tout en me traversant. J’étais l’objet d’adoration de Dieu, et à partir de son amour ( je devrais dire de notre amour) je suis en mesure de dessiner la vie et la joie au-delà de ce qui est imaginable. 
Tout mon être est transformé, mes désillusions, mes péchés et sentiments de culpabilité ont été pardonnés et épurés sans que je le demande, et là, je me sentais amour, un être de première importance et la félicité toute à la fois, et en quelque sorte je peux dire que je reste là-bas pour l’éternité. Une telle union ne peut se rompre, cela était, est et le restera pour toujours ». 

 
Ces émouvants voyages menés à travers l’univers et allant jusqu’à la source de toute création - que semblent représenter Dieu et la lumière - de laquelle se dégage un amour absolu et une connaissance totale coulent dans un courant qui semble constituer l’apogée de l’expérience humaine. 
Finalement nous retournons d’où nous sommes issus et pouvons nous remémorer que la félicité de l’existence peut toujours être trouvée lorsque nous réalisons que nous ne formons qu’Un avec le Seigneur et que c’est là, notre véritable nature. 

 
Tels sont les éclaircissements que les NDEs ultimes nous apportent. De plus, les personnes qui en reviennent, nous assurent plus encore, à savoir que c’est un voyage que nous ferons tous, et non un voyage réservé uniquement à quelques âmes privilégiées. 

 
Laissons Beverly le résumer pour nous : 
« Malgré que vingt ans soient passés depuis mon divin voyage, je ne l’ai jamais oublié et je n’ai non plus aucun doute quant à sa réalité, même si ça paraît ridicule ou que l’on ne me croit pas. Rien de ce changement de vie aussi intense ne pourrait être le produit d’un rêve ou d’une hallucination. Bien au contraire, je considère plutôt le reste de ma vie comme un passage fantaisiste, un bref rêve qui va se terminer lorsque je me réveillerais à nouveau en la présence permanente de ce donneur de vie et de félicité. 

 
Pour tous ceux qui sont dans l’affliction ou la crainte, je vous assure de ceci : 
La mort n’existe pas et l’amour perdure toujours. 
Et rappelez vous aussi que nous constituons en fait les parties d’un tout parfait et complet. 
Un jour, vous qui lisez ceci, nous nous retrouverons ensembles dans la lumière, dans l’amour et la félicité éternelle ». 

 
http://www.paranormal-info.com/Voyages-au-dela-de-la-lumiere.html
______________________
La difficulté n'est pas de comprendre les mystères qui nous entourent mais d'échapper aux idées reçues. Aucun problème ne peut être résolu, sans changer le niveau de conscience qu'il a engendré...
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 19:56 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Science de l'inexpliqué Index du Forum -> Le Domaine du Paranormal -> Comas - La vie après la vie...!!! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com